Empire du Gwangua
Bienvenue !
Vous êtes sur le territoire des gwangamas les fidèles sujets du grand Empereur du Gwangua !
Présentez vous pour entrer sur nos terres.
Le deal à ne pas rater :
Sélection de Blu-Ray 4K à 10€
10 €
Voir le deal

Eglise Xatholic du Gwangua

Aller en bas

Eglise Xatholic du Gwangua Empty Eglise Xatholic du Gwangua

Message par Jean Dogbo le Sam 29 Juin - 17:55

Eglise Xatholic du Gwangua Images10


Les premiers adeptes de notre religion ont qualifié leur mouvement de "Xatholic", un synonyme de"Commun" en ancien gwanguama. Cependant, depuis cinq siècles, le mot "Xatholic" est utilisé pour marquer la différence avec les évangéliaires qui se sont égarés dans des interprétations loufoques de leurs Saintes Écritures.

Le xatholicisme est une religion monothéiste dont la foi est basée sur la personne, la vie et les enseignements de Naomi-Rédemptrice envoyée par le Tout Puissant. Bien qu'étant monothéiste, les xatholics considèrent que le Tout-Puissant, sa fille Naomi-Rédemptrice et les Esprits Bons forment une même personne mystique bien que présentant plusieurs faces distinctes d'un premier abord. 

L'Église Xatholic gwanguama est centralisée à Sogol et dirigée par le calarodina de cette ville. D'autres calarodinas assurent leurs missions dans une zone géographique et dirigent les prêtres qui s'occupent des offices au quotidien. La position du calarodina xatholic de Sogol est transmise de père en fils, elle est associée à la couronne Darmena dont le royaume regroupe une très nombreuse population xatholic. Ainsi le calarodina de la ville de Darmena est le plus souvent le fils ainé du Chef de l'Eglise Xatholic ou à défaut un membre de sa famille.

L'Église Xatholic est composée d'une partie visible et d'une partie invisible. La partie visible est l'Église Archipélagique, c'est-à-dire l'Église sur le Micromonde. La partie invisible est l'Église triomphante au ciel auprès du Père et de la Fille. Ce sont ces deux Églises qui forment la totalité de l'Église Xatholic.
Jean Dogbo
Jean Dogbo
Roi Gwanguama
Roi Gwanguama

Eglise Xatholic du Gwangua Minist12
Eglise Xatholic du Gwangua Roidar10
CFA : 54556
Messages : 719
Date d'inscription : 06/01/2018

Feuille de personnage
Fonction Impériale: Majesté Royale
Métier: Membre du Grand Conseil, Calarodina xatholic pour tout l'Empire Gwangua.

Revenir en haut Aller en bas

Eglise Xatholic du Gwangua Empty Re: Eglise Xatholic du Gwangua

Message par Jean Dogbo le Sam 29 Juin - 18:22

Naomi-Rédemptrice

Naomi-Rédemptrice ou Naomi la Rédemptrice ou simplement Naomi ou encore la "Fille" est au cœur de la foi xatholic. Naomi-Rédemptrice est un femme en qui le Tout-Puissant s'est totalement manifesté et qui a révélée aux gwanguamas qu'elle était le Tout Puissant par sa vie, ses paroles et ses enseignements.

Naomi-Rédemptrice n'est pas seulement une messagère envoyée par le Tout-Puissant pour parler en son nom, elle est le Tout-Puissant lui-même. Elle est, à la fois, totalement femme et totalement le Père.

Être xatholic, c'est d'abord et avant tout être un disciple de Naomi-Rédemptrice et de suivre la voie qu'elle a ouverte.  

La foi Xatholic est basée sur la vie et les enseignements de Naomi en s'appuyant sur les Saintes Écritures, c'est-à-dire les écrits qui relatent la vie et l'enseignement de Naomi la Rédemptrice. Trois Livres sont reconnus par l’Église Xatholic comme authentiques : les Livres de Kénan, Shadrach et Elkanah. De plus, l'Église Xatholic croit que la révélation est continue car l'Église Archipélagique est toujours guidée par les Esprits Bons qui se révèlent le plus souvent au Calarodina de Sogol.


Eglise Xatholic du Gwangua Mp550x10
Naomi-Rédemptrice ( A la calarodine Xatholic de Sogol)


Naomi-Rédemptrice a connue une vie longue et riche en enseignements. Sa vie, sa mort et sa résurrection sont compilées dans les trois Livres qui forment les Saintes Écritures.

Naomi est née près de l'actuelle ville de Wafa en actuel Royaume Darmena, il y a environ vingt-quatre mille lunes. Son père, Oko, était le Chef de la tribu des Wafas, une des nombreuses tribus gwanguamas. Sa mère, Mery la prêtresse du culte païen à Bah, une divinité solaire. Naomi Wafa était donc destinée à jouer un rôle important dans sa tribu. Ses frères étaient déjà en âge d'avoir des enfants quand Elle est née ce qui a surprit toute la tribu, en premier lieue son Chef. Sa mère eus le temps de lui enseigner en détail le culte de Bah avant de mourir quand Elle avait 12 ans.
Selon le Livre de Kénan, c'est Naomi qui dirigea le rite des funérailles de sa mère, on peut donc en conclure que malgrès son jeune âge Elle avait succédé à sa mère comme Prêtresse de la tribu. Kénan, qui a recueilli la plupart des témoignages sur les premières années de sa vie, ne reprends le récit que trois ans plus tard quand son père mourant souhaite la marier à un Chef de clan de la tribu, Elle lui répondit :

"Je te loue de ce que je suis, une créature si merveilleuse. Ton œuvre est admirable et mon âme le reconnaît bien. Mais tu n'as pas à me dicter ma conduite. Bah est mon Père comme tout les noms des soleils au dessus du peuple gwanguama, je n'obéit qu'à eux".


Kénan 2 :10-12

Les usages gwanguamas n'étaient pas ceux d'aujourd'hui, malgré son statu tribal et la tournure étrange de sa réponse, elle fut immédiatement chassée de la tribu. Elle commençât à marcher seule, elle ne le resta pas longtemps. Elle rencontra Kénan qui était de sa tribu et rentrait de la chasse avec un groupe d'hommes, l'un d'eux avait été gravement blessé par un phacochère. Elle ne dit pas un mot, s'approcha du blessé et posa ses frêles mains sur l'abdomen du malheureux qui avait les boyaux à l'air. Le Soleil se mit à briller comme en plein midi alors que le soir arrivait. La blessure se referma.

Les hommes furent effrayés et pointèrent leurs sagaies vers Naomi là croyant possédée par un mauvais Esprit. Mais Kénan s'approcha d'Elle et lui demanda quel était ce prodige. Elle lui raconta son bannissement de la tribu et lui dit que désormais Elle ne vénérait plus seulement Bah mais aussi tout les soleils au dessus des tribus gwanguamas et toutes choses créées par son Père.

-Mais n'es tu pas la fille d'Oko nôtre chef ?
-Je suis la Fille du Père de toute chose.
-Et tu commandes à Bah ? Il a brillé pour toi à l'instant.
-Bah n'est que le soleil que mon Père a créé, le Tout-Puissant se révèle aujourd'hui aux gwanguamas.


Kénan 3 : 2-4


Les hommes n'avaient jamais entendu cette expression le "Tout-Puissant". Ils lui posèrent beaucoup de questions, à chacun Elle répondit avec sagesse en lui exprimant la Vérité avec les mots Wafas. La nuit tombait, celui qui avait été blessé et qui se nommait Doumo partit chercher du bois avec empressement pour faire un feu contre les bêtes sauvages. Ils parlèrent toute la nuit, bientôt l'aube arriva et Naomi se remit en route. Tout les chasseurs la suivirent, Kénan et Doumo en tête.

Je ne vais pas vous lire tout le Livre de Kénan, mais partout où elle passait Naomi faisait des miracles de toutes sortes à commencer par parler tout les dialectes des tribus. Ceux qui la suivaient étaient de plus en plus nombreux. Les tribus l'appelaient Naomi la Rédemptrice ou la Princesse, son arrivée en un lieu était précédée par la rumeur et beaucoup s'inclinaient avant même qu'Elle ne parle.

"Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de la Rédemptrice."

Kénan 14 : 25


Partout Elle convainquait les foules qu'il n'existait qu'une seule divinité commune à tout les gwanguamas, le Tout-Puissant. Qu'Il était bon et miséricordieux au contraire des anciennes idoles qui pouvaient demander des choses horribles comme des sacrifices humains. Qu'Il était proche des pauvres, des doux, des assoiffés de justice, de ceux qui pardonnent, des cœurs purs et des artisans de paix. Tout ce que n'étaient pas les puissants de cette époque.

Partout par son message de paix et de respect mutuel Elle inspirait la rédemption des mauvaises actions. Des guerriers allaient demander pardon aux familles de leurs victimes, parmi les anciens prêtres et prêtresses des idoles beaucoup allaient proclamer leurs mensonges passés, des femmes vendaient leurs bijoux pour nourrir les plus pauvres, ceux qui les achetaient en arrivaient souvent à en faire de même, des Chefs de tribu abandonnaient le pouvoir pour se proclamer humbles serviteurs de la Princesse.

C'était le temps de la révélation, Elle affirmait à tout ceux qui voulaient l'entendre :

Je suis la lumière qui guide les Hommes ! Celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyée !

Shadrach 27 : 12-13

Mais son message ne plaisait pas à tous, il y avait bien des cœurs durs qui voulaient sa mort. Et ses cœurs battaient dans les poitrines d'hommes puissants qui n'étaient pas du tout enclins à partager leurs pouvoir et leurs richesses.


La Chute de Naomi


Naomi la Rédemptrice passa trente-trois ans à parcourir le territoire gwanguama. Elle faisait beaucoup de disciples, pas tous évidemment et jamais elle ne reprocha à quelqu'un de conserver ses croyances. Elle accomplit tant de miracles dans les chaires et dans les cœurs que même les plus sceptiques de ses disciple l'appelaient tout simplement "la Fille" car Elle ne pouvait être que simplement une femme.

Ses disciples allaient eux-même propager la parole du Tout-Puissant de leur côté, ils ou elles étaient moins bien accueillis. Certains y perdirent la vie. A chaque mauvaise nouvelle qui lui parvenait Elle était affligée et priait son Père ainsi :

"Notre Père
qui es aux cieux,
que ton nom soit révéré,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite,
sur l'archipel comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre gibier de ce jour,
pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés
et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous des Esprits Mauvais."


Elkanah 18 : 2-16


Cela rendait perplexes même ses plus proches disciples. Elkanah lui posa un jour une question sur ces prières, il n'eut qu'une réponse qui ne faisait qu'ouvrir d'autres questions :

"La volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour. Car la volonté de mon Père, c'est que tout homme qui voit la Fille et croit en elle obtienne la vie éternelle; et moi je le ressusciterai au dernier jour."

Elkanah 30 : 12-18


Un soir où Elle était sur la terre des Ngus, Elle réunit dix de ses plus proches disciples autour d'un repas. Avant le café, Elle se leva de table et prit un morceau d'étoffe puis Elle versa de l’eau dans une calebasse et Elle se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec l'étoffe. Ils ne comprenaient pas, Shadrach lui demanda :


"-C’est toi, Princesse, qui nous laves les pieds ?
Naomi me répondit : "Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras."
Quand Elle nous eut lavé les pieds, Elle se remit à table et nous dit : "Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ?"
Je ne comprenais pas, personne ne comprenait.
Elle reprit "Vous m’appelez la "Rédemptrice" et "Princesse", et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, la Princesse et la Rédemptrice , je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai offert afin que vous fassiez, entre vous, comme j’ai fais pour vous. Une servante n’est pas plus grande que son maître, ni une envoyée plus grande que celui qui l’envoie. Sachant cela, vous serez heureux, si vous le faites. Car bientôt vous serez atteints par le malheur. Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, je suis la Fille"


Shadrach 33 : 4-19


Le lendemain au petit matin, la maison où ils avaient dormi était encerclée par des guerriers Ngus. Ils réclamèrent la "sorcière", ses disciples étaient prêt à mourir pour Elle, parmi eux il y avait des hommes qui par le passé étaient des guerriers redoutés. Ils commencèrent à chercher de quoi ce faire des armes, mais Elle leurs dit de ce souvenir de la dernière soirée et elle sortit se livrer aux Ngus. Ses disciples ne furent pas inquiétés, ce n'était pas la façon de faire des guerriers gwanguamas qui faisaient rarement de quartier. Ils apprirent rapidement que c'était des mercenaires payés pour une mission bien précise et qu'ils devaient en être les témoins.
Ils l'attachèrent à un baobab à la forme étrange, ses branches formaient une croix, et ils commencèrent à rassembler des herbes sèches et du bois mort. Les disciples comprirent qu'ils allaient la brûler comme une sorcière parlant aux Mauvais Esprits, mais ils étaient impuissants. Elle dit ces derniers mots puis brûla vive sans un cri.

"Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimé. Demeurez dans mon amour. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé."

Shadrach 34 : 6-9


Ceux qui étaient présents virent leur foi défaillir et la nouvelle de la mort de la Fille du Tout-Puissant se répandit parmi les tribus gwanguamas.


La Résurrection de la Fille

Kénan, qui avait suivit Naomi depuis son bannissement de la tribu des Wafas, ne voulait pas croire que la Fille du Tout-Puissant soit morte. Il resta deux jours entiers à prier devant le baobab en forme de croix, inlassablement la même prière que prononçait Naomi après la mort d'un de ses disciples. Puis le soir du deuxième jour il retourna dormir dans la maison où ils avaient partagés leur dernier repas. A l'aube du troisième jour il retourna devant le Baobab où il ne restait que quelques traces du brasier. Il allait reprendre ses prières quand le soleil se mit à briller, à l'éblouir comme en plein midi, comme lors de la guérison de son ami Doumo trente-trois ans auparavant. Il rouvrit les yeux et Elle était devant lui, souriante. Il était en extase devant Elle, il lui demanda la permission de la toucher, elle lui tendit la main, il l’embrassât. Puis Elle lui dit :

"Te voilà bien seul Kénan, comme je l'étais sur le chemin de Wafa. Va dire aux incrédules de s'y rendre dans une lune, là ils pourront me voir et ils m'appelleront tous la "Fille"

Kénan 30 : 25-27



Eglise Xatholic du Gwangua D5f7c510
Kéran (A la calarodine xatholic de Darmena)



Kénan était fou de joie, il courrait en tout sens répandre la Bonne Nouvelle. Peu de gwanguamas le crurent, certains disciples nièrent même avoir suivi Naomi la Rédemptrice, mais il continuât inlassablement à raconter ce qu'il avait entendu. Vingt-huit jours plus tard, ils n'étaient que 500 à être venu à Wafa. Comme Elle l'avait promise à Kénan, Naomi apparut au milieu de la place du village en chaire et en os, tous purent la toucher, lui parler, s'excuser d'avoir douté. Elle leur dit à tous d'aller répandre la Bonne Nouvelle à leur tour aux tribus gwanguamas comme l'avait fait Kénan. Ils partirent tous le cœur léger en se remémorant tout ce qu'Elle avait enseignée, Elle la Fille du Tout-Puissant. Naomi apparut ensuite souvent à Kénan qui était devenu en quelque sorte le premier calarodina de Sogol, même si cette formule n'existait pas encore, le premier chef d'une religion encore imparfaite. Les dernières lignes du Livre de Kénan sont :

"Je vous ai transmis ce que j’ai reçu moi-même d'Elle : Naomi est morte pour la rédemption de nos mauvaises actions. Elle a été brûlée et dispersée aux vents, Elle est ressuscitée le troisième jour comme les justes ressusciteront aux derniers jours"



C’est parce que le Père Tout-Puissant, a pu ressusciter sa Fille qui avait acceptée de tout donner pour nous, que le xatholic peut à son tour aimer comme Naomi aime, pardonner comme Naomi a pardonné, traverser les épreuves et la mort comme Naomi a traversé les épreuves et la mort. Ce message est depuis l’origine le socle de la foi xatholic et l'enseignement de son Église. C'est en témoignage de son sacrifice que nous portons une croix, pour nous rappeler de ce Baobab à la forme étrange où la Rédemptrice a souffert pour notre salut.
Jean Dogbo
Jean Dogbo
Roi Gwanguama
Roi Gwanguama

Eglise Xatholic du Gwangua Minist12
Eglise Xatholic du Gwangua Roidar10
CFA : 54556
Messages : 719
Date d'inscription : 06/01/2018

Feuille de personnage
Fonction Impériale: Majesté Royale
Métier: Membre du Grand Conseil, Calarodina xatholic pour tout l'Empire Gwangua.

Revenir en haut Aller en bas

Eglise Xatholic du Gwangua Empty Re: Eglise Xatholic du Gwangua

Message par Jean Dogbo le Lun 11 Mai - 14:50

Le Calarodina Jean Dogbo avait abandonné sa grande tenue religieuse pour un costume plus discret afin de se rendre à la cérémonie du CUM 2019 en Francovie. A l'invitation du Président du jury, l'universitaire francovar Loïc Brenec, il prit la parole.

Eglise Xatholic du Gwangua Jean_d10

Chers confrères,

Je suis très heureux d'avoir put présenter quelques éléments du Xatholicisme Gwanguama à l'occasion de ce Congrès Universitaire Micromondial. Tout les travaux présentés sont très intéressants. J'ai personnellement appris beaucoup et je vous remercie tous pour cet enrichissement. J'espère que nous pourrons engager un nouveau cycle de conférences très prochainement. Je tiens en particulier à féliciter Shivana Pal et Richard Malherbes pour leurs travaux très justement récompensés.
Quant aux honneurs que vous me faites, j'en suis flatté, un peu trop peut-être pour un xatholic.

Quelques rires se firent entendre.


Loïc Brenec remit au religieux gwanguama les deux médailles forgées par les joailleries Zimon&Dereaux


Eglise Xatholic du Gwangua Mzodai11 Eglise Xatholic du Gwangua Mzodai12

http://francovie.1fr1.net/t2284-ceremonie-de-remise-des-prix#45749
Jean Dogbo
Jean Dogbo
Roi Gwanguama
Roi Gwanguama

Eglise Xatholic du Gwangua Minist12
Eglise Xatholic du Gwangua Roidar10
CFA : 54556
Messages : 719
Date d'inscription : 06/01/2018

Feuille de personnage
Fonction Impériale: Majesté Royale
Métier: Membre du Grand Conseil, Calarodina xatholic pour tout l'Empire Gwangua.

Revenir en haut Aller en bas

Eglise Xatholic du Gwangua Empty Re: Eglise Xatholic du Gwangua

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum