Empire du Gwangua
Bienvenue !
Vous êtes sur le territoire des gwangamas les fidèles sujets du grand Empereur du Gwangua !
Présentez vous pour entrer sur nos terres.

Les Doyens de la LED revendiquent l'Ardanie !

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Les Doyens de la LED revendiquent l'Ardanie !

Message par Afoué Diakité le Ven 2 Mar - 22:36




LES DOYENS REVENDIQUENT L'ARDANIE !


Après de longs échanges avec la population de l'île d'Ardanie, les Doyens ont décidé par trois voix contre, bah personne, de revendiquer l'île d'Ardanie occupée par une peuple frère vénérant la même Déesse Mère que nous, parlant la même langue et de plus désireux d'être érigé en Sandjak pour ne plus subir une nouvelle occupation par une énième puissance continentale réprimant leur religion et leur culture. Il va se lever certainement un mur de bouclier entre ces deux peuples frères pour ne pas dire jumeaux.
Déjà les prêtresses ardaniennes de la Déesse Mère formées en Ligue Eburnéenne Décanale ont fait revivre le culte ancien, ce qui reste de famille bélondoriennes sont contestées. Il n'y a plus de pouvoir central, les trois principaux chefs d'Ardanie demandent de rejoindre la Ligue !



Ligue Eburnéenne Décanale a écrit:En janvier 2018 Le Cybélis est allé sur les côtes de l'île d'Ardanie en mission ethnographique. Ils ont découvert une population parlant un patois lédon avec un fort accent bélondorien. Le capitaine a reçu l'ordre d'approfondir la question en prenant contact avec le plus d'habitants possible et de faire un rapport détaillé sur ces populations.


Les premiers éléments décrivaient qu'elles paraissaient amicales mais laissées à elles même sans gouvernement structuré. Ils nous disaient avoir été contactés par la "République des Nations Slovanes" qui voulait annexé leur territoire et le renommer Ardani en lui et place d'Ardanie. Ils voulaient également leur imposer une langue appelée "polonais"et rebaptiser leur plus grande ville, Rakur, en Rakowski. ils semblaient très intéressés par leur sous-sol. Les autochtones nous disent avoir été déjà colonisés par l’Empire de Belondor par le passé et en avoir un très mauvais souvenir.

Nous avons découvert en plus d'un peuple à la langue très proche du lédon, un peuple qui vénère la Déesse Mère mais n'ont plus de clergé. Nous ne pouvions pas imaginer une telle chose. Les habitants proviennent certainement des mêmes ancêtres qui ont fondé la Ligue Eburnéenne Décanale, un peuple frère. Par contre pas l'ombre d'un Proboscidien...


Le Cybélis a rapporté avec lui une somme d'échantillons végétaux, animaux et minéraux destinés à l'université d'Ebur. Les premiers volume concernant la flore et la faune ont été publiés par l'Université d'Ebur :





Une corvette de classe Zylis avait quitté Le Cybélis direction la LED, avec à son bord trois chefs désignés par les habitants de l'île afin de visiter le Grand Temple de la Déesse Mère et rencontrer les prêtresses de la Déesse. Ils voulaient qu'elles consultent les augures pour connaitre l'avenir de leur peuple.

La Corvette de classe Zylis arriva à Fergan et les trois Ardaniens prirent un cotre pour remonter le fleuve Décan vers le Grand Temple de Cybélis, ils étaient escortés par trois officiers de la Marine lédonienne.

Une prêtresse de la Déesse Mère les attendait à l'entrée du Temple. Elle portait une couronne de houxon, car la fête de Yulon approchait, et une peau de tigre, signe de sa haute position dans la hiérarchie.



Elle leurs fit signe de rentrer et passa devant eux.

Les trois Ardaniens furent éblouis par l'intérieur du Temple couvert d'offrandes en statues et motifs d'ivoire de toutes sortes formant un tout magnifiquement agencé.

Se tenait là une cinquantaine de prêtresses, curieuses de voir ces hommes prétendant connaitre la Déesse.

La prêtresse pris la parole :

-Ainsi vous vénérez la Grande Déesse créatrice de toutes choses et mère du Soleil ?

Les trois hommes répondirent oui d'une même voix

-Mais vous n'avez pas de prêtresses capables d’interagir directement avec Elle à ce qu'on m'a dit.

-Non en effet, nous avons bien des temples mais chacun vient y faire ses offrandes en nourriture, pour demander une bonne récolte par exemple.

-Cela ne plait pas à la Déesse votre culte est incomplet, c'est bien ce que nous avions imaginé.

-Mais notre Foi est sincère répondit un autre.

-Je n'en doute pas. La fête de Yulon commencera dès demain soir, vous serez nos hôtes. Certaines de nos prêtresses ont consenti à regagner l'Ardanie avec vous, si vous le souhaitez elles enseigneront au nom de la Déesse.

-Les trois hommes se concertèrent un moment et l'un d'eux prit la parole : Nous l'acceptons  

Ils repartirent comme ils étaient venu et s’arrêtèrent à Fergan, où des appartements leurs étaient réservés.


Après avoir assisté à la fête de Yulon qui les avait beaucoup intéressée, les trois chefs d'Ardanie reprirent une frégate de classe Zylis accompagnés de 5 prêtresses direction leur île.

D'après les nouvelles qui nous arrivèrent d'Ardanie, les prêtresses de la Grande Déesse avaient été très bien accueillies par la population. Elles pratiquent les rituels dans des temples qui ont été construits très rapidement près des concentrations de population. Les habitants semblent retrouver leur ferveur d’antan comme si ils étaient guidés par la Déesse elle-même. Ainsi plusieurs dizaines d'enfants avaient déjà été présentés à la Grande Déesse, c’était un signe très révélateur.
Le plus spectaculaire était pourtant la volonté de jeunes habitantes d'Ardanie à devenir prêtresses. Elles ont commencé à être initiées, mais pour continuer leur formation il fallait qu'elles puissent rejoindre la LED et recevoir le savoir ancestral au grand Temple de Cybélis.

Ainsi, une goélette de la Ligue éatit arrivée à Fergan avec 34 jeunes filles d'Ardanie. Elles avaient été accueillies par une prêtresse du grand Temple de Cybélis. En remontant le Décan à bord d'un cotre elles avaient pu voir un troupeau de mastodonte ce qui les a beaucoup impressionné.
Elles avient été accueillie au Temple de Cybélis par les prêtresses qui étaient responsables de leur formation. Chaque jeune fille était prise en charge par une prêtresse lédonienne.


Elles purent accéder au statu de prêtresse lors de la fête de Dualupon à la fin du moi de février :



Osismii a écrit:Au commencement, il y avait la Déesse. Elle créa le Soleil et la Lune pour que sa beautés soit visible de tout le reste de la création. Puis elle enfanta deux loups pour qu'ils l'admirent, bien avant les petites plantes, bien avant les hommes elle créa deux loups car ils étaient à son gout. Puissants ils étaient, ils furent les premiers êtres de chair à voir la Déesse. Ils se prosternèrent devant elle, devant sa beauté, devant leur mère. Olphon et Elphon elle les nommèrent.


Mais il étaient de chair et avaient faim, elle n'avait rien pour les rassasier, pour des êtres aussi forts. Elle leur donna la Lune à manger chacun à leur tour. C'est pourquoi elle nous parait changeante, tour à tour ils là dévorent et la Déesse là ré-infante pour eux. Il y a deux jour les deux loups ont mangé les deux premières Lunes de l'année. Cette dualité nous amène à la Fête de Dualupon aujourd'hui.
Olphon et Elphon sont pour la première fois tout les deux avec la Déesse en attendant le prochain cycle.

Jamais la Déesse n'est aussi forte que quand ses loups sont avec elle, c'est le moment des prières à la Mère les plus entendues, des actions de la Déesse les plus fortes.

C'est le moment de l'année ou le pouvoir des prêtresses est le plus fort. Cette année 34 jeunes filles d'Ardanie vont officiellement recevoir leur titre de prêtresse après la formation qu'elles ont suivi au Temple de Cybélis depuis des semaines.
En Ardanie les cinq prêtresses lédoniennes qui sont parties enseigner vont en faire de même avec 34 ardaniennes. Elles pratiquent déjà les rituels dans des temples qui ont été construits très rapidement. Les habitants semblent retrouver leur ferveur d’antan comme si ils étaient guidés par la Déesse elle-même. Ainsi plusieurs centaines d'enfants ont déjà été présentés à la Grande Déesse, c'est un signe très révélateur. Le plus spectaculaire est pourtant la volonté de jeunes habitantes d'Ardanie à devenir prêtresses.
Nous avons découvert en plus d'un peuple à la langue très proche du lédon, un peuple qui vénère la Déesse Mère mais qui n'avait plus de clergé. Nous ne pouvions pas imaginer une telle chose. Les habitants proviennent certainement des mêmes ancêtres qui ont fondé la Ligue Eburnéenne Décanale, un peuple frère. Un peuple qui comme les lédoniens ne tuerait jamais un loup par respect de la Déesse.

C'était un grand jour pour la Déesse, deux peuples frères allaient célébrer ensemble la Fête de Dualupon. En Ardanie et en Ligue Eburnéenne Décanale des jeunes femmes vont dédier leur vie à son culte. De son trône, la Grande Déesse entourée de Olphon et Elphon porte toute son attention, du plus haut de sa force, sur cet événement qui là réjouit. Tout ce qu'elle souhaite c'est que ces deux peuples n'en forme plus qu'un pour la glorifier ensemble.


Osismii a écrit:Pour l’occasion beaucoup de lédoniens se sont dirigés vers le Grand Temple de Cybélis pour assister à la cérémonie.
Ces 34 ardaniennes vont devenir des prêtresses, des êtres quasiment intouchables tant leur lien avec la Déesse va devenir fort lors de la fête de Dualupon. Elles pourront présenter les enfants à la Mère, elles allumeront le feu sacré dans tout les temples lors de la fête de Yulon, seront le lien de tout un peuple avec la Déesse quand elles retourneront en Ardanie.
Elles formeront avec les 34 ardaniennes formées en Ardanie le haut clergé, éduqueront à leur tour des prêtresses et enfin le culte de la Déesse Mère en Ardanie aura l'attention de la Grande Déesse.
Pensez à tout ces enfants qui seront présentés à la Mère et dont leur vie sera sous sa bienveillance. Ils seront d'Ardanie comme de la Ligue, ils seront plus que cela, ils seront reconnus comme les enfants de la Grande Déesse. Tous frères, tous guidés par la foi, tous sous les auspices favorables de la Mère.

Osismii a écrit:Les 34 prêtresses formées au grand temple de Cybélis ont rejoints les 34 prêtresses qui ont suivis l'enseignement des prêtresses lédoniennes en Ardanie.

Elles ont rejoints leur île avec la force puisée dans la fête du Dualupon, désormais elles sont le lien entre les lédoniens, les ardaniens et la Grande Déesse. Elles sont auréolés d'une profonde dévotion. Aux yeux de tous elles sont l'image de la Mère, celles qui peuvent attirer l'attention de la Grande Déesse sur eux. Les seules a avoir ce lien si profond et pourtant si récent. Elles ne sont plus des jeunes filles insouciantes, elles sont des êtres quasiment surnaturels et seront traité comme cela, car c'est la volonté de la Mère qui les a choisi.

Pour l’occasion de ce voyage elle avait un ancien capitaine de choix, Pipin le Sandjakbey d'Ebur qui lui a pour mission de reprendre contact avec les trois chefs d'Ardanie qui ont déjà visité la LED. Ce n'était qu'un juste retour de politesse mais qui allait très vite devenir politique.

Pipin a écrit:

Doyens,

Je suis revenu d'Ardanie avec 34 nouvelles jeunes femmes qui viennent étudier au Grand Temple de Cybélis qui est désormais considéré comme le centre spirituel du culte à la Grande Desse en Ardanie comme il l'est depuis l'origine en LED. Comprenez moi bien, en Ardanie il n'est pas considérer comme un simple lieux d'enseignement, les récits des jeunes ardaniennes devenus prêtresses en ont fait la pierre d'angle d'un culte qui ne cesse de revivre en Ardanie. Les prêtresses lédonienne souhaitent rester sur place, elles y voient un signe de la Mère et n'envisagent de revenir en LED que pour faire une visite au Grand Temple.
Les pratiques des rituels anciens ont ressurgi avec une ampleur inimaginable. Je n'ai pas reconnu l'Ardanie que j'avais étudié comme capitaine du Le Cybélis alors en simple mission ethnographique. On peut parler de renaissance spirituelle qui va jusqu'à inquiéter les chefs ardaniens par son ampleur. Ils s'étaient habitués à fonctionner comme des chefs de "villes États" depuis l’absence de gouvernement central. Aujourd’hui la population remets en cause leur autorité, demande la construction ou la reconstruction d'ancestraux lieux de culte à la Déesse Mère, demande qu'ils reviennent à la religion de la Grande Déesse. Ils vont jusqu'à demander qu'ils passent par la cérémonie de présentation à la Mère pour recevoir un autre nom.
Certains, issus de vieilles familles de colonisateurs de souche bélondorienne ont tenté de juguler le courant religieux dans leurs cité. Il y a eus des heurts et ils ont du quitter leurs fonctions. A mon arrivée, les trois mêmes émissaires ardaniens ont été désigné pour m’accueillir, auréolés de leur voyage au grand Temple de Cybélis, nous avons eus de longues discussions. Il en ressort qu'ils souhaitent devenir un Sandjak  sous l'autorité des Doyens pour que l'ordre revienne et surtout d'avoir le droit de libre circulation en Ligue Eburnéenne Décanale pour pouvoir remonter la vallée du Décan jusqu'au Grand Temple de Cybélis.


Pipin
Sandjakbey de Ebur

La Ligue Eburnéenne Décanale revendique donc l'île d'Ardanie pour que sa population rejoigne leur peuple frère lédonien et ne soit plus jamais sous la domination d'une puissance qui méprise leur identité et leur dévotion à la Mère.

Que la Grande Déesse vous guide,

Doyen Zylis
Doyen Castor
Doyen Merlin
avatar
Afoué Diakité
Gwanguama
Gwanguama

CFA : 103
Messages : 45
Date d'inscription : 09/01/2018

Feuille de personnage
Fonction Impériale: Sujet de l'Empereur
Métier: Journaliste

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Doyens de la LED revendiquent l'Ardanie !

Message par Zaza Koumba le Mer 16 Mai - 7:56

L'ONA n'acceptera jamais çà, ils sont trop conservateurs.
avatar
Zaza Koumba
Membre du Grand Conseil
Membre du Grand Conseil

CFA : 79
Messages : 73
Date d'inscription : 16/05/2018

Feuille de personnage
Fonction Impériale: Sujet de l'Empereur
Métier: Membre du Grand Conseil

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum